Durabilité

Depuis les débuts d'USM, le développement durable a été la pierre angulaire de notre entreprise.

En tant que société spécialisée dans le mobilier, cela signifie deux choses :


- Premièrement, nous respectons les standards les plus élevés en matière de qualité en ce qui concerne les matériaux et notre méthode de production, ainsi que l'énergie et les émissions produites.


- Deuxièmement, nous mettons tout en œuvre pour offrir à nos clients le mobilier qui leur permettra de vivre de manière durable.


Nous redéveloppons fréquemment nos processus dans nos usines et ateliers afin qu'ils soient conformes à un standard élevé en matière d'écologie. L'acier au cœur de nos produits est hautement recyclable et nos processus de fabrication sont soigneusement élaborés autour des objectifs d'efficacité énergétique et quasiment entièrement recyclables à tous les niveaux.


Nous sommes fiers d'avoir été reconnus pour notre engagement en matière de réduction des émissions. En 2007, nous sommes devenus la première entreprise européenne certifiée par le Greenguard Environmental Institute pour les faibles émissions de produits chimiques et de particules de nos produits.


De faibles émissions rendent les habitations et les environnements de travail plus sains en réduisant la pollution atmosphérique intérieure.


Plus un produit est remplacé rapidement, moins cela est bon pour l'environnement : les matériaux et les processus doivent donc être élaborés en incluant un remplacement et l'ancien produit doit être recyclé ou mis au rebut. C'est pourquoi nous sommes fiers d'avoir reçu en 2018 la certification Cradle to Cradle® pour nos gammes USM Haller et USM Kitos M.


Qu'est-ce que le Cradle to Cradle ?


Tout le monde a entendu parler du « jour du dépassement » écologique, date à partir de laquelle l’humanité consomme plus de ressources naturelles et émet plus de gaz à effet de serre que la Terre n’est en capacité d’en produire ou d’en absorber au cours d’une année. Cette année, ce jour a été atteint le 1er août dernier. C’est pour répondre à l’épuisement des ressources naturelles de notre planète que le chimiste allemand Michael Braungart et l’architecte américain William McDonough ont défini les principes du Cradle to Cradle (« du berceau au berceau ») au début des années 80. On parle également d’« économie circulaire à impact positif ».


Au lieu de mettre à dos croissance économique et écologie, le Cradle to Cradle est un modèle industriel qui imite l’équilibre des écosystèmes naturels et qui part du postulat que l’humanité peut avoir un impact bénéfique positif et réparateur sur l’environnement. Loin des habituels discours anxiogènes sur l'avenir de notre planète, le Cradle to Cradle propose des solutions concrètes qui peuvent faire de nos déchets d'aujourd'hui nos ressources de demain.


Au cœur du concept se trouve ainsi le développement de produits upcyclables. Pour éviter de jeter et gaspiller des ressources, il nous faut transformer les produits arrivés en fin de vie pour leur redonner de la valeur afin qu’ils réintègrent un nouveau cycle de production, plutôt que finir à la poubelle ! Ainsi, on élimine la notion de déchets et il n’existe plus que des ressources que l’on peut réutiliser à l’infini. Ce concept est inspiré par la nature, où les déchets apparents forment la base de nouveaux organismes. Un exemple en est la floraison des arbres, dont les fleurs en tombant sur le sol deviennent de nouveaux arbres ou des nutriments.


Comment s'obtient la certification Cradle to Cradle ?


Depuis ses débuts,  la durabilité a été la pierre angulaire du développement d'USM qui s'est toujours engagé sans équivoque à minimiser sa consommation et sa production d'énergie, ses émissions, ses matières premières et à mettre en place des méthodes de production efficaces. Il était donc logique pour l'entreprise d'aspirer à la certification Cradle to Cradle.


La certification Cradle to Cradle est un processus progressif qui permet de mieux connaître la composition des produits et de vérifier l’éventuelle toxicité des composants utilisés. Les entreprises doivent être prêtes à s’engager dans une évaluation et une optimisation continue de leur produit. La certification regarde si les composants peuvent faire partie d’un recyclage biologique ou technique, quelle importance est donnée aux énergies renouvelables, à la gestion de l’eau et aux responsabilités sociétales tout le long du processus de fabrication et d’assemblage du produit.


Contrairement à d’autres éco-labels qui ne se focalisent que sur un seul aspect à évaluer, la certification Cradle to Cradle est une approche globale d’évaluation de la conception des produits et de leurs conditions de fabrication. C’est pourquoi l’évaluation porte sur l’ensemble des cinq critères suivants : matériaux sains, réutilisation des matériaux, énergie renouvelable et gestion Carbone,  gestion de l’eau, responsabilité sociétale.


Depuis son lancement en 2005, la certification Cradle to Cradle a été attribuée à plus de 8000 produits fabriqués par 260 entreprises dans plus de 15 pays différents et intervenant dans des domaines aussi variés que la construction, le textile, la santé, l’automobile, le mobilier…


En savoir plus sur le Cradle to Cradle


Voir le certificat pour USM Haller


Voir le certificat pour USM Kitos M