Stéphane Michel, fondateur de 41 Watch

Paris, janvier 2019

Nous avons rencontré Stéphane Michel, cofondateur de 41 WATCH et passionné de design. Nous nous sommes donné rendez-vous dans son showroom situé rue du Bac, en plein cœur du 7ème arrondissement parisien, pour discuter passion horlogère, entreprenariat et USM.

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis passionné par les montres depuis longtemps. A l’origine j’ai une formation de financier, de même que Cyril, mon associé. Nous nous sommes rencontrés tous les deux en 1998 à New York, lorsque nous travaillions dans une banque d’affaires. Notre passion commune pour les montres nous a rapprochée et nous parlions souvent de notre envie de nous lancer dans l’entreprenariat. L’occasion s’est enfin présentée en 2016, et nous nous sommes lancés dans l’aventure 41 WATCH.

meuble USM Haller E

Qu’est-ce que 41 WATCH ?

41 WATCH est le spécialiste des montres iconiques. Nous accompagnons des clients pour la vente, l'achat, la reprise et le financement d'une large sélection de modèles iconiques, c’est-à-dire les modèles phares de chaque marque. Il y a une forte demande pour les montres en ce moment, à la fois parce que ce sont de beaux objets mais également dans une logique d’investissement ou de transmission.


Depuis notre première montre vendue en 2017, nous avons diversifié nos activités en créant notamment un département vintage – qui concerne les modèles antérieurs à l’année 2000 - avec Fabrice Guéroux, expert en haute horlogerie et contrefaçon horlogère.


Aujourd’hui, 41 WATCH c’est une équipe de 6 personnes et l’ouverture d’un nouveau showroom prévu d’ici avril 2019 à Genève, en Suisse.

Qu’est-ce qui différencie 41 WATCH des autres acteurs du marché ?

Notre volonté a été de combiner un showroom physique et une présence digitale forte. Nous avons également lié à cette activité, toute la partie financement qui est notre expertise propre. Ainsi, nous avons été parmi les premiers en France à proposer des systèmes de financement. 41WATCH offre donc la possibilité d’associer un crédit à l’achat d’une montre et de devenir immédiatement propriétaire de la montre. Les prix de l’horlogerie neuve et d’occasion évoluant à la hausse assez rapidement, cela permet de ne pas attendre pour s’offrir la montre de ses rêves. 41 WATCH s’engage également, pour chaque montre vendue, à offrir une option de reprise, au cas où vous souhaitez changer de montre.


Nous avons donc mis en avant notre approche financière du produit. Mais au-delà d’être d’anciens financiers, nous sommes des passionnés et nous aimons ce qu’offrent les montres en terme d'esthétisme et de prouesse horlogère.

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui voudrait démarrer une collection ou faire son premier achat ?

Le mieux est de se faire accompagner par un professionnel pour choisir le modèle qui a le plus de potentiel en fonction de vos objectifs : est-ce une montre que vous souhaitez transmettre à vos enfants ? Cherchez-vous un placement à réaliser à plus court terme ? L’aide d’un professionnel aide à définir votre profil d’investissement. Cela permet ensuite de déterminer une sélection de montres parmi lesquelles vous pourrez choisir celle pour laquelle vous avez le plus d’affinités.


La montre est un très bon produit de placement et il est possible aujourd’hui de connaître exactement la valeur d’un modèle au travers des transactions répertoriées dans le monde entier. L’accompagnement d’un professionnel vous assure également d’acheter au bon prix.


Enfin, ce qu’il ne faut jamais perdre de vue, c’est que cela reste une montre que vous allez porter, et elle doit vous plaire. L’aspect esthétique est donc très important.

Quels modèles de montres ont le vent en poupe en ce moment ?

De manière générale et sans surprise, ce sont les modèles dits « iconiques » qui ont le plus de succès. Ces modèles sont souvent associés à des évènements sportifs ou autres et bénéficient d’une plus grande attention des marques dans leur communication. Enfin, même si les modèles acier sont les plus recherchés, nous constatons un fort regain d’intérêt pour les modèles or acier ou tout or, notamment auprès de notre jeune clientèle.

Comment avez-vous choisi l’aménagement du showroom ?

J’ai toujours eu un attrait particulier pour le mobilier et de façon plus large pour l’aménagement et la décoration. C’est un intérêt que je partageais avec ma mère qui s’est beaucoup investie dans la rénovation d’une ferme familiale dans l’est de la France. Je l’ai modestement aidée dans ce projet et nous avions l’habitude de parcourir ensemble les marchés aux puces ou vide grenier. J’ai aussi toujours vécu dans le quartier des antiquaires à Paris et passé beaucoup de temps aux puces de Saint Ouen mais aussi à Bruxelles ou à L’Isle sur la Sorgue où habite ma belle-famille. Plus récemment, je suis avec beaucoup d’intérêt les projets de ma femme qui s’occupe de la rénovation et de la décoration d’hôtels.


Je me suis beaucoup investi dans l’aménagement de notre showroom pour en faire un lieu à la fois intime, chaleureux et adapté à notre activité. Nous avons mélangé quelques pièces chinées aux puces et du mobilier plus moderne. Le mobilier USM s’adapte aux deux types de projets dans lesquels je me suis investi – mon domicile et le showroom - et je crois que c’est le seul meuble que je retrouve à la fois chez moi et au bureau, avec le plus grand plaisir…

Justement, comment votre choix s’est porté sur le mobilier USM pour vos bureaux ?

J’ai une longue histoire avec USM ! Elle a commencé lorsque je vivais aux Etats-Unis. Mon frère, qui y vivait également, avait acheté des meubles USM. Il me les a fait découvrir et j’ai commencé à me meubler avec la marque, que ce soit pour de grands meubles de rangement ou des tables de nuit. A l’époque je vivais dans un appartement type loft, et je trouvais que le mobilier USM collait bien avec ce type d’espace. Au premier abord, je trouvais donc que c’était parfaitement adapté aux lofts, mais je me suis rendu compte, lorsque j’ai transposé mon mobilier dans un appartement haussmannien classique, que le rendu y est également superbe.


J’ai donc monté mon premier meuble il y a une dizaine d’années et ayant passé un peu de temps à le monter cela m’a donné encore plus le goût du produit. Je le trouve beau, simple, de très bonne qualité et avec de très belles finitions. Cela correspond pour moi à la définition du luxe : un produit simple mais parfaitement fini.


Comme je suis voisin du showroom USM, rue de Bourgogne, j’ai souvent l’occasion d’y passer et de voir vos nouvelles présentations. C’est une marque que j’aime beaucoup, que je trouve très réussie, innovante et très modulable.


Quand Cyril et moi avons installé notre showroom, nous voulions que ça reste assez épuré mais avec des pièces fortes. C’est pourquoi on retrouve l’affiche de street-art, les luminaires, l’animal empaillé… Concernant le mobilier nous avons tout naturellement pensé à USM et commencé avec un premier meuble, puis notre table de bureau, quelques caissons jaunes…

Pourquoi ces couleurs ?

Nous avons choisi le jaune dès le départ car nous trouvons que ça attire beaucoup l’œil et de plus que ça se marie très bien avec le parquet. Les premiers meubles que j’ai d’ailleurs possédés à titre personnel, étaient déjà jaunes.


Pour l’entrée, nous voulions quelque chose d’un peu plus discret et neutre pour faire ressortir les montres, sans oublier qu’il s’agit d’un meuble avec éclairage intégré, et donc notre choix s’est porté sur le noir.

Meuble USM Haller

Que vous apportent ces meubles au quotidien ?

C’est clairement leur aspect esthétique mais ils sont également extrêmement pratiques avec notamment l’éclairage intégré modulable qui s’est révélé très simple à l’usage. Il s’agit, je pense, de l’éclairage qui offre la meilleure visibilité pour les montres.


Ce qui est également très intéressant pour nous, c’est leur modularité. On sait que quel que soit le showroom, quel que soit l’endroit où on présentera nos montres et quel que soit l’esprit déco qu’on choisit pour l’espace, on pourra toujours avoir un meuble adapté. Pour nous il est très important d’avoir des meubles avec une forte identité, que l’on retrouvera dans tous nos showrooms car c’est à travers eux que l’on veut véhiculer notre image et faire la promotion de notre marque. En bref, on sait qu’avec USM on trouvera toujours le meuble qu’il nous faut.

Et si USM était une montre ?

Ce serait peut-être le modèle Royal Oak d’Audemars Piguet. C’est une montre qui, comme USM, se décline à l’infini mais qui reste simple. Née dans les années 70, elle est devenue un des modèles les plus mythiques dans le monde de l’horlogerie. Son cadran est fixé par ses 8 vis hexagonales emblématiques, dont l’orientation est parfaitement alignée. Elle a la même simplicité qu’USM, alliée à la même ultra précision.

Nous remercions chaleureusement Stéphane Michel pour son accueil et son temps. Visitez le site de 41 WATCH pour en apprendre davantage sur ces montres iconiques